Médecine chinoise 2/4 : les émotions, causes internes de la maladie

Comme nous l’avons vu dans la première partie de cette mini-série d’articles consacrés aux bases de la médecine traditionnelle chinoise utilisées dans le shiatsu, les causes de la maladie pour les orientaux peuvent avoir plusieurs origines : internes, externes, ou autres. L’article du jour est consacré aux causes internes. Bonne lecture 🙂

emotions

Approche orientale et approche occidentale des causes internes de la maladie.

En médecine chinoise, les causes internes de la maladie proviennent de nos émotions, lorsque celles-ci sont très intenses et/ou sur une durée particulièrement prolongée. Les Organes* ont des propriétés à la fois physiques (comme en médecine occidentale), mais aussi psychiques/émotionnelles. A chaque organe est associée une émotion. Par exemple, au Foie est associée la colère. En médecine chinoise, les fonctions physiques et psychiques des Organes sont indissociables.

En Occident, les émotions sont souvent considérées comme secondaires dans l’apparition d’une maladie, même si l’on sait qu’une certaine attitude mentale peut avoir son influence (maladies psychosomatiques : pas de causes organiques avérées, mais causes psychiques (stress, angoisse, etc.) soupçonnées). En médecine occidentale, tout part du cerveau. Une émotion est traitée dans ce dernier (système limbique) puis un message (influx nerveux) est délivré aux organes concernés (via les récepteurs viscéraux).

En médecine chinoise, toutes les émotions sont bonnes, et nous les possédons toutes. Peut-être ne les manifestons nous pas toutes de façon « somatique », pour reprendre un terme occidental, mais elles sont là. Le “Classique de médecine interne de l’Empereur Jaune” fait état de 7 émotions, qui, trop intenses ou exprimées sur une durée trop longue, peuvent avoir une incidence négative sur notre santé.

En revanche, l’approche occidentale considère que certaines émotions sont problématiques : la colère et la tristesse par exemple, parce qu’elles affectent notre humeur en profondeur. De même, on pensera rarement en occident que l’excès de joie peut être problématique. On n’essayera pas de la contenir. Au contraire, c’est bon pour la santé 😉 : cela fait secréter les hormones du bonheur (dopamine, ocytocine, sérotonine, endorphine), améliore le rythme cardiaque et donc la tension, détend les muscles -notamment le diaphragme, ce qui permet une meilleure digestion 🙂

Le fait d’avoir une approche double des fonctions des Organes en médecine chinoise nous permet d’avoir une vision globale de l’individu, de comprendre comment une émotion peut affecter l’individu sur le plan physique ou comportemental. Le travail pour le shiatsushi n’en sera que plus précis.

Il est cependant particulièrement intéressant de noter qu’Hippocrate, père de la médecine occidentale, avait déjà défini à son époque des types d’individus en fonction de leur personnalité, ou tempérament. Ces personnalités étaient reliées aux fonctions physiologiques des organes, mais aussi à leurs fonctions psycho-émotionnelles. 4 tempéraments correspondant aux 4 éléments. La médecine hippocratique était dans le temps holistique, tout comme la médecine chinoise…

Voyons maintenant ensemble les principales émotions que l’on retrouve dans la médecine chinoise, les organes auxquels elles se rapportent, et comment elles affectent l’individu :

Les émotions 1/7 : la COLERE vue par la médecine traditionnelle chinoise

colere

Description : La colère est associée au Foie (Elément : Bois ; saison : Printemps). La colère est une émotion Yang, qui va donc vers le haut et de façon expansive. Elle nous pousse à une réaction rapide à un stimulus que nous estimons dérangeant. Dans sa version positive, la colère est un besoin d’exprimer immédiatement une énergie que l’on ne peut plus contenir. C’est l’affirmation de soi. La Colère est associée au printemps et au bois (la montée d’énergie, la sève des arbres). Ainsi, c’est aussi l’énergie de la créativité, celle qui nous pousse à nous bouger dans la vie, à combattre, à se créer sa place. C’est l’énergie de la vie, de la naissance.

L’excès : quand la colère est en excès, les signes physiques sont évidents. C’est l’émotion la plus Yang, et la moins contrôlable, car très violente et très soudaine.

Les conséquences sur l’organisme : afflux de sang vers la tête (on dit en médecine chinoise « montée du feu du Foie ») avec troubles visuels, céphalées, acouphènes, vertiges, hypertension et crispation musculaire intense.

Les solutions : la colère, qui peut être exprimée ou refoulée, est une manifestation d’une quantité d’énergie importante, qui n’a pas assez de place et a besoin de sortir. L’activité physique est un très bon moyen d’aider cette puissante émotion à s’évacuer. Par ailleurs, toutes les activités créatives comme le dessin -l’art en général, sont également de puissants catalyseurs et permettent à l’individu d’exprimer et de transformer cette énergie à travers du positif.

Les émotions 2/7 : la JOIE vue par la médecine traditionnelle chinoise

joie joy

Description : La joie est associée au Coeur (Elément : Feu ; saison : Eté). Comme la Colère, La Joie est une émotion Yang, qui va également vers le haut et qui rayonne. La Joie est une émotion qui apporte de la chaleur à celui qui la vit et à ceux à qui il la communique. C’est l’émotion qui permet de relativiser, de passer un cap difficile, d’aller de l’avant. C’est aussi l’émotion du lien social. La Joie permet la libération des hormones du bonheur, et c’est bon pour la santé 😉 . Pour la médecine chinoise, la joie peut cependant devenir problématique si elle est en excès. On appellera cette affection l’euphorie.

L’excès : quand la joie est en excès, comme pour la colère, les manifestations physiques sont assez évidentes : agitation, excitation, volubilité. Expression verbale haute et forte. Sudation excessive, rougeurs, yeux pétillants. Souvent l’excès de joie est comme un brasier et enflamme les personnes en face de l’individu concerné : elle écrase l’autre.

Conséquences sur l’organisme : rougeurs au niveau du visage (l’énergie monte), sudation, insomnie, bégaiement, hypertension. Les effets sont proches de ceux engendrés par la prise de drogues excitantes ou les amphétamines.

Les solutions : Tout excès a pour origine une insuffisance. C’est le postulat de départ de la médecine chinoise. Souvent un excès de joie marque un besoin exacerbé de lien social par manque de concentration sur soi-même. Les Chinois préconisent donc une modération de cette émotion, de la retournée vers soi afin d’en faire profiter son propre organisme, de la diffuser à l’intérieur. D’excellents exercices comme la méditation, le Qi Gong ou le Tai Chi permettent un équilibre de cette chaleur, un retour à une harmonie interne plus stable.

Les émotions 3/7 : la REFLEXION vue par la médecine traditionnelle chinoise

pensees thoughts

Description : les pensées, ou réflexion, sont assimilées à une émotion. La réflexion est associée à la Rate (Elément :  Terre ; saison : Intersaison). C’est une émotion à la fois Yin et Yang : elle fait stagner l’énergie (vers le centre), mais une énergie en mouvement circulaire, et qui peut devenir excessive. Réfléchir, « cogiter », est bon pour la santé. Raisonner est ce qui permet à l’individu d’agir en pleine conscience, de maîtriser son impulsivité, de ne pas être naïf. Bref, d’agir et penser avec discernement. C’est également cette même réflexion, propulsée par la Rate, qui va nous permettre de nous concentrer sur nos objectifs et d’aller de l’avant.

Il est cependant bon, notamment pour les enfants, d’agir avec insouciance, afin d’éviter prises de têtes et troubles digestifs qui en découlent 😉

L’excès : l’excès de réflexion sont les pensées excessives pour la médecine chinoise, très nocives à la fois pour notre psychisme (burn out), mais aussi pour notre physique (affections digestives : aigreurs d’estomac, ballonnements, etc.). Les pensées excessives nous isolent et nous enferment dans notre moi intérieur, nous empêche d’avancer et de prendre une quelconque décision.

Les pensées excessives peuvent débouchées sur de l’inquiétude, qui est une autre émotion en MTC, et donc liée à un autre organe (le Poumon).

Conséquences sur l’organisme : fatigue, qui peut aller jusqu’à l’épuisement (burn out), dont l’origine peut être personnelle ou professionnelle. Appétit perturbé (voire, nausées), difficultés digestives (la Rate étant liée à l’Estomac, l’affection prend tout sons sens), pâleur du visage.

Les solutions : prendre l’air ! Au sens figuré comme littéral. Prenez des vacances ! Faites une bonne marche en forêt (reconnexion à la Terre), travaillez votre respiration et buvez beaucoup d’eau.

Les émotions 4/7 : l’INQUIETUDE vue par la médecine traditionnelle chinoise

inquietude concern

L’inquiétude est liée au Poumon (Elément : Métal ; saison : Automne). Elle est dirigée vers l’intérieur et engendre la stagnation du Qi. Les pensées excessives peuvent déboucher sur de l’inquiétude. Elle affecte donc aussi la Rate. L’inquiétude est en soi un excès. Elle engendre les mêmes troubles physico-psychiques que la Rate, avec en plus les affections du Poumon : oppression thoracique, voix faible, regard absent et dispersé, tensions au niveau des épaules, crispations du visage. Les solutions sont les mêmes que pour la réflexion excessive : changer d’air ! 😀

Les émotions 5/7 : la TRISTESSE vue par la médecine traditionnelle chinoise

tristesse sadness

Description : la tristesse dépend du Poumon (Elément : Métal ; saison : Automne). C’est l’énergie de l’introversion. Yin, elle est dirigée vers l’intérieur, et vers le bas. La tristesse est a priori vue comme négative, elle peut cependant être bénéfique dans le cas d’un repli sur soi positif : besoin de s’isoler pour faire le point sur une situation épineuse, réfléchir dans son coin, coupé du monde. Besoin de tranquillité, de se retrouver en face à face avec soi-même.

L’excès : la tristesse en excès, ou l’introversion en excès, est visible physiquement, et notamment sur le visage. La tristesse excessive engendre une coupure dans la communication, un retrait de la vie social et affective, un isolement qui peut s’avérer très nocif à long terme.

Conséquences sur l’organisme : traits du visage tombant, teint blême. Epaules voutées. Oppression thoracique. Stagnation de l’énergie dans le corps, qui entraîne une impossibilité à se bouger, à aller vers les autres et à renouer le contact. Le vice de cette émotion est qu’elle peut s’alimenter des pensées excessives, et engendrer un repli total, des ruminations sans fin et une désocialisation.

Les solutions : La personne triste, bien qu’elle ne le souhaite pas, a besoin pour s’en sortir de renouer le contact, physiquement, socialement, affectivement et intellectuellement. Le personne triste a avant tout besoin de chaleur humaine 🙂

Les émotions 6/7 : la PEUR vue par la médecine traditionnelle chinoise

Description : émotion Yin par excellence, elle est associée au Rein (Elément Eau, saison : Hiver). Elle tire l’énergie vers l’intérieur et vers le bas. Dans sa forme positive, la peur faire partie de notre instinct, celui qui nous pousse à une prudence naturelle, voire une fuite si nécessaire, lorsque nous percevons du danger.

Excès : l’excès de peur est dévastateur pour l’individu dans la mesure où elle est paralysante pour le Qi. Ainsi, plus de réflexion, plus de mouvement. Angoisses, phobies, panique. La peur en excès épuise le Qi, et donc l’individu.

Conséquences sur l’organisme : à la différence d’autres émotions, la Peur excessive ne se voit pas forcément (différent du choc émotionnel, voir ci-dessous), et peut être largement intériorisée. Les conséquences internes, par contre, comme pour toute manifestation Yin, sont très longues et très difficiles à rétablir : douleurs lombaires, perte de libido, énurésie, dépression, burn out. Insomnie, agitation, palpitations.

Les solutions : repos et chaleur humaine sont les deux ingrédients principaux qui vont redonner réassurance à l’individu en situation de peur excessive. La présence d’un entourage à l’écoute et bienveillant va aider à nourrir de nouveau le corps, à redonner de l’énergie et confiance en soi à l’individu.

Les émotions 7/7 : le CHOC vu par la médecine traditionnelle chinoise

Le choc émotionnel provoque une dispersion rapide et subite du Qi, ce qui perturbe l’individu et le met littéralement à terre. Le choc émotionnel affecte le Cœur en priorité en le privant subitement de Qi, ce qui le rétrécit. Le choc affecte également le Rein pour les mêmes raisons.

Les conséquences sur l’organisme sont palpitations, essoufflements. La personne qui a subi un choc doit pouvoir se reposer rapidement sur un entourage lui apportant réconfort et chaleur bienveillante.

 

CONCLUSION

1) dans l’approche orientale, les Organes ont des fonctions à la fois physiques et psychiques. Les fonctions psychiques, ou émotions, lorsqu’elles nous dépassent, peuvent être la cause de maladies.

2) en médecine occidentale, les émotions passent d’abord par le cerveau et vont trouver réponse et manifestation sur l’organe qui leur correspond grâce à l’influx nerveux.

3) toutes les émotions en excès affectent la bonne circulation de l’énergie (Qi/Ki) dans le corps, et donc affectent tôt au tard le Cœur.

4) les émotions peuvent être exprimées ou refoulées, avec des conséquences différentes.

5) l’affection plus ou moins prononcée d’une émotion sur l’individu dépend aussi de sa constitution.

 

* Lorsque l’on écrit un organe avec une majuscule, par exemple le “Rein”, cela se réfère au concept du Rein dans la médecine traditionnelle chinoise. Cela signifie qu’on ne parle pas simplement des fonctions physiques de l’organe, mais aussi de ses fonctions émotionnelles/psychiques.

————

Pour aller plus loin, le lien de la conférence très “occidentale” 😉 à laquelle j’ai assistée et que je recommande vivement :

————

Si vous avez aimé l’article, pensez à PARTAGER, COMMENTER, LIKER, et à vous abonner au blog pour recevoir les dernières news et votre BONUS !

En attendant, soyez vous, soyez shiatsu, et à très bientôt !

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 6
  • 6
    Partages

2 commentaires sur “Médecine chinoise 2/4 : les émotions, causes internes de la maladie

    1. Ludivine a dit :

      Merci Eric 🙂
      Contente que cela vous apporte.
      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.