Interview d’Antoine di Novi, professionnel du Shiatsu et du Sokuatsu

Publié par Ludivine le

Cliquez dans la vidéo ci-dessous pour découvrir l’univers riche d’Antoine Di Novi, son parcours, ses actions pour le développement du sokuatsu en France et en Europe, ainsi que les nombreux livres qu’il a écrits 🙂

Ludivine Dumontet : bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue sur la chaîne Youtube du blog www.bienetreparleshiatsuetledoin.com. Aujourd’hui je reçois Antoine di Novi. Bonjour Antoine.

Antoine di Novi : bonjour Ludivine !

Ludivine Dumontet : Antoine, tu as créé le réseau Shiatsu France. Il contient un annuaire des praticiens shiatsu en France, un site web, un magazine. Et es également l’auteur de plusieurs livres. Le 6ème vient de sortir. Tu mets aussi en place en parallèle du shiatsu le Sokoatsu, ça nous intéresse beaucoup, tu vas nous en parler. Et pour finir cette introduction, j’ajouterai que je suis contente de collaborer avec toi sur ton programme de formation pour les intervenants en Shiatsu. Je vais maintenant te laisse la parole afin que tu te présentes.

Antoine di Novi : j’ai découvert le shiatsu il y a une trentaine d’années, quand je faisais des arts martiaux. J’ai commencé par le judo, j’avais 8 ans. Ensuite j’ai fait des arts martiaux vietnamiens, avec le Viet vo dao, puis les arts martiaux japonais, avec le karate. Et c’est lors d’un stage de karate, aux alentours de 14-15 ans, que j’ai vu les premières pratiques de shiatsu. Je ne savais pas à l’époque que ça s’appelait du shiatsu, ils appelait ça des « foulages digitaux ». L’idée était de faire des pressions sur le corps pour le détendre après le stage, éliminer les toxines au niveau des muscles.

Très intéressé par la culture japonaise,

Partager l'article :

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.