6 conseils simples pour passer l’hiver avec sérénité !

Ça y est, l’hiver est là ! Et pour le passer en sérénité, nous vous livrons 6 conseils simples à adopter :

1. Se ressourcer : retour à son intériorité

En énergétique orientale, l’hiver marque la fin du cycle de l’année. Après nous être activés toute l’année, il est temps de se reposer. La période hivernale est propice à ces temps pour soi, à un retour à son intériorité.
Sans hiberner comme un ours ou vous couper du monde ☺, prenez des temps pour lire, méditer, flâner, vous laissez aller aux rêveries.
Et surtout, ne culpabilisez pas parce que vous ne faites « rien ». L’inactivité est une phase naturelle dans le cycle dynamique de la vie.
Voilà le temps de se reposer et de dormir aussi longtemps que le corps le réclame. Profitez-en !

dormir-hiver-shiatsu-nancy

2. Entretenir la chaleur interne

Les problématiques de l’hiver sont celles liées au froid. Il est important d’entretenir la chaleur interne. Le Rein*, organe associé à l’Hiver en énergétique chinoise, doit être maintenu au chaud. Si la ceinture de laine ou de flanelle de nos grands-parents vous semble passée de mode, vous pouvez entourer votre taille d’un châle. Il protégera les lombaires et le sacrum.
Les pieds, mains et tête doivent aussi être protégés du froid. Alors, on sort les chaussettes de laine, les gants et les bonnets !
Le point 1 du méridien du Rein commence à la plante des pieds. Après avoir passé du temps à l’extérieur, pensez au bain de pieds chaud en rentrant chez vous ou massez-vous les pieds.

3. Diminuer le sel

En énergétique orientale, le Rein gouverne la circulation des liquides organiques. La saveur salée est associée au Rein. Si le sel tonifie le Rein, il ne faut pas en abuser. En effet, quand le sel est en excès, il absorbe l’eau dans les tissus, dans les cellules et gêne la circulation des liquides. Les organes n’ont alors plus de quoi se nourrir et se régénérer. Il ne faut pas supprimer le sel totalement mais veiller à réduire sa consommation dans son alimentation et on préfèrera les eaux pauvres en sel.

sel-hiver-medecine-chinoise-shiatsu-nancy

4. Adapter son alimentation

La période hivernale offre l’occasion de faire les bons choix alimentaires pour optimiser le stockage énergétique afin de traverser le reste de l’année. On consomme des aliments chauds : lentilles, pois chiches et légumes racines que sont les topinambours, céleris-raves, carottes, panais, pommes de terre. Pensez également aux châtaignes, au sarrasin, à l’avoine. A ses plats, on ajoute des graines de sésame riches en minéraux et oligo-éléments. Privilégiez également dans votre assiette des œufs (biologiques) et du poisson gras. Côté sucré, les poires, pommes et fruits secs apportent du réconfort.

5. Les suppléments : vitamine D et produits de la ruche

La vitamine du soleil est fabriquée par l’organisme sous l’action des rayons ultra-violets. Comme ils sont moins forts en hiver, de la vitamine D peut être prise en complément d’une alimentation saine. Pour la formule et le dosage, demandez conseil à votre pharmacien.
Egalement, n’hésitez pas à profiter des produits de la ruche, excellents pour la santé : miel, propolis, gelée royale. Avec leurs propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, antalgiques, ces super-aliments ont des bienfaits dont il ne faut pas se priver.

6. S’hydrater

En hiver, au bureau ou dans les transports, les ambiances sont surchauffées, ce qui a tendance à nous déshydrater. Buvez alors des thés et des tisanes. En complément, les soupes et bouillons sont les bienvenus.
On fait aussi appel aux plantes et aux épices tonifiantes qui renforcent l’énergie du Rein (cannelle, cardamone, gingembre, clou de girofle).

 

the-chaleur-hiver-shiatsu-nancy

 

Et enfin, n’oubliez pas la séance de shiatsu ! Votre shiatsu-ki, Ludivine, saura écouter votre corps et délier les articulations pour favoriser la stimulation de l’énergie du Rein 😉

 

Natacha Polleux, Praticienne en Shiatsu (certifiée par l’Ecole Ayame Paris et par la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel)

 

*En médecine occidentale, on parle des deux reins, car il s’agit d’organes pairs. En Médecine Traditionnelle Chinoise, on parle du Rein comme d’un organe unique qui renvoie à un ensemble de fonctions (physiques et émotionnelles). Cet organe exprime la force vitale. Il stocke l’Essence, responsable entre autre de la naissance, de la croissance, de la reproduction. Le Rein est comme les fondations d’une maison.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.