Médecine chinoise 3/4 : les climats, causes externes de la maladie

Dans la partie 1 de cette mini-série d’articles consacrés aux bases de la médecine traditionnelle chinoise utilisées dans le shiatsu, nous avons étudié les concepts de base de la médecine chinoise, à savoir : Qi, Yin et Yang. Dans la partie 2, nous avons parlé des causes internes de la maladies (les émotions) et des déséquilibres qu’elles causent. Aujourd’hui dans cette troisième partie, nous allons aborder les causes externes : les climats. Bonne lecture 🙂

climat vent chaleur humidite secheresse froid

Déséquilibre de nos énergies internes

Lorsque nos énergies internes sont équilibrées et que notre Ki défensif est opérationnel, nous sommes protégés des attaques extérieures (les Climats), et sommes en harmonie avec notre environnement. S’ils viennent à dysfonctionner, nous sommes affaiblis. Et les Climats, avec lesquels nous avons d’ordinaire une interaction saine (par exemple, lorsqu’il fait chaud dehors, notre thermorégulation adapte notre corps à la situation) peuvent alors pénétrer notre organisme et l’envahir. Ils deviennent alors des “climats internes”, pathogènes, affectant les organes qui leur sont liés.

Il est intéressant d’observer que les manifestations dans notre organisme liées à un climat pathogène présentent les mêmes caractéristiques que dans la nature (une fois de plus ici nous remarquons le lien entre Nature et Individu : ce qui se passe dans le cosmos se manifeste à l’identique dans le corps humain). Par exemple, si je passe ma journée à travailler dans un endroit humide, j’aurai très certainement rapidement un gonflement au niveau des articulations 😉

En fonction de notre constitution ou de l‘état de notre “climat interne” à un moment donné, nous serons plus sensibles à tel ou tel climat : Vent*, Chaleur, Canicule, Humidité, Sécheresse, Froid. Par exemple, si j’ai une fragilité osseuse, il y a de fortes chances pour que je présente une sensibilité accrue au froid (les os étant reliés à ce climat) et des douleurs dues à une mauvaise circulation, voire, à une stagnation du Ki dans l’organisme. Les mêmes symptômes sont observés dans le cas d’une déficience de Yang du Rein ou de la Rate (constitutionnelle : fragilité osseuse par exemple, ou conjoncturelle : fatigue par manque de sommeil). Dans tous les cas, je serai beaucoup plus sensible au Froid.

Excès d’un climat dans une saison qui n’est pas la sienne

L’autre raison, exogène cette fois-ci, pour laquelle un climat peut devenir pathogène, est sa présence en excès dans une saison qui n’est pas la sienne. En effet, chaque climat correspond à une saison comme suit :

Climat Saison associée
Vent Printemps
Chaleur Eté
Canicule Eté
Humidité Intersaison
Sécheresse Automne
Froid Hiver

Dans le même esprit, chaque Climat est relié à un Organe Yin, et va donc l’affecter en priorité :

Climat Organe Yin
Vent Foie
Chaleur Coeur
Canicule Coeur
Humidité Rate
Sécheresse Poumon
Froid Rein

De climat externe à climat interne

Comme nous l’avons vu précédemment, un climat externe qui pénètre et s’installe dans l’organisme devient un climat interne. Mais un climat interne (toujours pathogène) peut être déjà présent. Il est dans ce cas dû à une déficience d’un Organe.  Il est intéressant de noter ici qu’un climat, qu’il soit externe (venant de l’environnement et s’y manifestant) ou interne (se manifestant à l’intérieur du corps), va provoquer les mêmes symptômes. Exemple avec la Chaleur : que ce soit dans la Nature ou dans le corps humain, elle concentre les liquides et accélère le mouvement.

Le seul climat qui fait exception à cette règle est le Vent. Etant lié au Foie, il présente des symptômes qui lui sont propres : tremblements, convulsions, AVC, etc…. Que l’on ne retrouve pas vraiment en l’état dans la Nature…

Symptômes liés à une attaque de climat externe de type Vent

vent climat cause externe de la maladie

Le Vent est la cause externe des maladies la plus violente et la plus profonde. Il est donc indispensable de bien s’en protéger 🙂

Pour reconnaître un symptôme lié à une attaque de type Vent, rien de plus simple. Regardez comment se comporte le vent dans la Nature : il est brusque, soudain, rapide, pénétrant, erratique. Ce sera exactement la même chose dans le corps humain.

Les douleurs liées à une attaque de type Vent sont aigües, et touchent surtout la partie supérieur du corps. Le Vent pénètre l’organisme par le nez ou la bouche, et touche en premier les Poumons. La plus fréquente des manifestations de Vent est le rhume, mais ce dernier est souvent précurseur d’autres affections qui vont toucher d’autres organes plus en profondeur.

Le Vent agit rarement seul. Il est souvent accompagné de symptômes de Chaleur ou de Froid. Voici un tableau des symptômes liés à une attaque de Vent-Chaleur ou à une attaque de Vent-Froid.

Vent-Chaleur Vent-Froid
porte d’entrée : nez bouche porte d’entrée : peau
Céphalées Céphalées occipitales ou de la tête entière
Maux de gorge Douleurs musculaires, raideurs articulaires
Fièvre, soif, sudation Absence de fièvre, de soif et de sudation
Rougeurs Pâleurs
Nez bouché, mucus jaunâtre Ecoulement nasal clair

A noter : une personne plutôt Yang aura tendance à manifester des symptômes de type Vent-Chaleur, alors qu’une personne plutôt Yin aura tendance à manifester des symptômes de type Vent-Froid.

Indications pour évacuer le Vent : stimuler la sudation.

Symptômes liés à une attaque de climat externe de type Chaleur

chaleur climat cause externe de la maladie

Là encore, regardons comment se manifeste la Chaleur dans la Nature, et observons ses manifestations dans le corps humain :

Chaleur
Direction du mouvement Vers le haut
Qualité du mouvement Agité
Couleur Rouge intense
Action Brûle, pique, démange
Effets sur l’organisme Constipation, prurits, insomnie, troubles émotionnels, agitation
Améliorer par Le froid

Indications pour la Chaleur : donner un shiatsu calmant et apaisant, qui va canaliser l’énergie en la recentrant et en rééquilibrant le haut et le bas. Eviter les aliments “chauds” : café, alcool, épices, frits. Boire beaucoup.

Symptômes liés à une attaque de climat externe de type Canicule

La Canicule est une forme extrême de Chaleur. Les 2 principaux symptomes sont les brûlures par coups de soleil et la fièvre.

Le travail en shiatsu ici va consister à refroidir l’organisme par une pression sur des points spécifiques.

Symptômes liés à une attaque de climat externe de type Froid

Froid climat cause externe de la maladie

Le Froid étant lié à l’Hiver, on retrouve dans l’organisme les mêmes manifestations que dans la Nature :

Froid
Direction du mouvement Vers le bas
Qualité du mouvement Stagnation
Couleur Blanc
Action Crispe, contracte, durcit
Effet sur l’organisme Crampes, douleurs aigües (lombaires)
Amélioré par le chaud

Indications pour le Froid : réchauffer l’organisme par la stimulation des points shiatsu spécifiques. Compléter par le travail au moxa (bâtonnet chauffant) qui est un excellent complément et accélérateur de réchauffement de l’organisme.

Symptômes liés à une attaque de climat externe de type Humidité

humidite climat cause externe de la maladie

Tout comme le Vent, l’Humidité se combine facilement à la Chaleur ou au Froid. Ses manifestations sont : la moiteur, le suintement, les gonflements, l’obstruction par des excrétions collantes.

l’Humidité est particulièrement imprégnante, elle “colle la peau” si l’on peut dire, à peine métaphoriquement 😉 . C’est par conséquent le Climat le plus long à évacuer.

Indications pour l’Humidité : Si l’environnement climatique direct (si vous vivez sous les tropiques ou que vous travaillez en milieu humides) est une cause externe d’attaque humide, notre alimentation occidentale favorise fortement l’installation d’une humidité interne dans le corps : produits laitiers, sucre raffiné, graisses saturées, alcool, jus de fruits concentrés. Il est donc fortement recommandé d’en diminuer la consommation.

Symptômes liés à une attaque de climat externe de type Sécheresse

secheresse climat cause externe de la maladie

Les manifestations liées à la sécheresse parlent d’elles-mêmes : peau, bouche et gorge sèche, toux sèche et selles sèches.

Les causes externe de sécheresse peuvent venir de l’exposition à un climat désertique, un chauffage central trop important ou encore à l’air conditionné. Les causes internes peuvent venir d’un déficience du principe humidificateur Yin, ou d’un excès de Yang qui consomme les Liquides Corporels.

A retenir :

  1. La possible attaque de l’organisme par un Climat externe peut être due 1) à un Ki défensif faible 2) à un ou des Organes défaillants (pour raisons constitutionnelle ou conjoncturelle), 3) à un Climat en excès et/ou qui n’est pas dans sa saison.
  2. Un Climat devient pathogène quand il y a déséquilibre entre l’organisme et son environnement, qu’il le pénètre et l’envahit.
  3. Un Climat externe (ex : Chaleur) qui n’est pas éliminé contamine l’organisme et provoque un climat interne (=déséquilibre de la fonction de l’organe qui lui est rattaché).
  4. Un Climat est lié à une Saison et à un Organe.
  5. Le Vent est la plus puissante des attaques climatiques et est souvent combiné à la Chaleur ou au Froid.
  6. L’Humidité est souvent associée à la Chaleur ou au Froid.

* Lorsqu’un substantif est écrit avec une majuscule, il s’agit de son concept en médecine chinoise.

———–

Pour aller plus loin :

  • Le très bon blog de Loïc Plisson, bien construit et didactique sur des conseils en diététique chinoise, entre autres : sesoigner autrement.net

———

Vous avez aimé l’article ? Pensez à PARTAGER, COMMENTER, LIKER, et à vous abonner au blog pour recevoir les dernières news et votre BONUS ! ????

En attendant, soyez vous, soyez shiatsu, et à très bientôt !

Ludivine

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 4
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.