Les 8 bienfaits du shiatsu et du do in. Suivez le guide !

Dans ce nouvel article, nous allons voir les 8 bienfaits du shiatsu et du do in. Nous allons observer comment ces deux disciplines se font les alliés quotidiens de votre épanouissement personnel 😉 . Que vous décidiez de donner un soin shiatsu, de le recevoir, ou bien de le réaliser sur vous-même (auto-shiatsu ou do in), dans tous les cas, vous en ressortirez grandi 😉 .

stauette Japon
Les bienfaits pour le donneur – shiatsushi

Donner un shiatsu implique une certaine disposition d’esprit et une certaine attitude corporelle. Donner un shiatsu, c’est donner de sa personne. C’est aller vers l’autre, dans une relation d’accompagnement. Le shiatsushi accueille le jusha dans la neutralité, sans a priori ni jugement. La juste pression, la juste position (ancrage), et la juste distance -physique et psychique, sont les atouts du shiatsushi dans une relation à l’autre optimale. Pratiquer le shiatsu, c’est (ré)apprendre à se connecter à l’autre.

Bienfait n°1 : cultiver son empathie

Travailler juste en shiatsu, c’est suivre la voie du milieu. Ne pas être dans les extrêmes : ni trop proche, ni trop loin de l’autre. En Aïkido, on retrouve ce concept de juste distance sous le vocable ma ai. Trouver ce ma-ai est un exercice sur le long terme. Plus vous pratiquerez, plus cela deviendra naturel. Travailler son mai-ai, c’est travailler sur soi, sur sa relation à l’autre : comment je l’accompagne dans son mieux être, sans me laisser emporter par lui, ou sans être en total rejet de ce qu’il vit ? Dans nos sociétés modernes, on a appelé cela l’empathie 😉 .

Attention à ne pas confondre avec la compassion, qui signifie « souffrir avec ». L’empathie est précisément cette capacité à se mettre à la place de l’autre, à comprendre ce qu’il peut vivre ou penser, sans pour autant y laisser ses plumes 😉 . Développer son empathie permet de mieux comprendre sa propre place dans ce monde et de voir plus loin que son propre nombril.

Bienfait n°2 : se libérer de l’ego et vivre l’instant présent

Notre nombril…parlons-en. Notre ego. En shiatsu, il n’y a pas d’ego. C’est l’abnégation de l’ego. En pratiquant le shiatsu, on se libère de l’ego en s’ouvrant à l’autre. Sans volonté ni but, je suis simplement présent pour lui, en écoute et en ouverture. Ici et maintenant. Je vis l’instant présent, et le partage avec le receveur. C’est un moment unique d’accompagnement vers une plus grande harmonie intérieure pour lui et pour moi-même.

Lorsque ma main se pose sur le receveur, je deviens le messager des signaux renvoyés par son corps. Je ne suis là que pour transmettre au receveur ce que son corps m’a donné à décrypter afin qu’il puisse progresser sur son chemin intérieur.

Bienfait n°3 : s’accepter tel que l’on est et lâcher prise

Donner un soin shiatsu, c’est aussi donner à penser sur soi. Tel un miroir, le receveur reflète toujours une partie de nous-même. A travers l’autre, nous appréhendons nos forces, nos faiblesses, mais aussi nos qualités et nos limites. L’important est de toujours savoir garder la bonne distance par rapport au receveur…mais aussi par rapport à soi. Savoir lâcher prise. Personne n’est parfait, et rien ne sert d’essayer de l’être 🙂 . Ce lâcher prise concerne le mental comme le physique.

Aidé par une bonne respiration, le travail du shiatsushi est souple, relâché, fluide et mobile. Il est dans son hara. C’est l’énergie de celui-ci qui le guide, et non son mental. Il évolue autour du receveur tel un danseur. En apesanteur… Le shiatsushi est discret, il sait s’effacer derrière son art. Il laisse sa main guider son travail depuis son hara. Ses déplacements sont légers, le receveur en oublie sa présence. Il ne retient que la sensation de la pression amie lui indiquant que son corps a un message précis pour lui à cet endroit là 😉

Le bon shiatsushi est libre, dans sa tête et dans son corps. Il n’essaie pas d’être efficace ou de faire du bien. Il EST, simplement. Il se connaît et s’accepte tel qu’il est.

zen liberté esprit

Les bienfaits pour le receveur – jusha

Accepter un soin shiatsu ne va pas forcément de soi, a priori, surtout dans nos pays occidentaux. Le rapport tactile aux autres, le soin par le toucher, le travail sur le corps, sont encore emprunts inconsciemment de notre héritage religieux. Celui-ci voit d’un mauvais œil la promiscuité physique des individus 😉 . Or la neuropsychologie -dieu merci ! 😉 , a pris le pas sur le religieux, et ne cesse de démontrer que le toucher est un sens majeur dans notre bien être physique et psychique : il apporte chaleur et réconfort, confiance et assurance. Depuis le nouveau-né jusqu’à la personne âgée. Le shiatsu et d’autres disciplines du travail sur le corps et le ressenti par le toucher passent les portes des maisons de retraites. Les retours des résidents sont plus qu’encourageants, la vieillesse étant la période de la vie ou le contact physique est le moins présent…

empathie soutien accompagnement

Bienfait n°4 : développer sa confiance en l’autre

Si les bienfaits sociaux du contact nous ont été cités avec justesse et poésie par Condorcet (voir l’article “le shiatsu, plus qu’un massage bien être?”), déjà faut-il passer la première étape de l’acceptation du contact. Accepter un soin shiatsu signifie que vous avez confiance en l’autre. Nous n’avons pas été élevés dans cette culture du soin par le toucher. Pourtant,  nous le savons à travers les câlins, le toucher libère de l’ocytocine dans l’organisme. Hormone du lien par excellence, elle joue un rôle essentielle dans nos relations à autrui. Les neurosciences mettent en évidence chaque jour un peu plus ses effets positifs dans le développement de la confiance en soi et en autrui, ainsi que  dans la diminution du stress et de l’anxiété. Alors allez-y, c’est prouvé médicalement : faites-vous masser ! 😉

Bienfait n°5 : prendre conscience de son corps et de son histoire

Recevoir un shiatsu, et pratiquer le do in (l’auto shiatsu), sont deux moments bien distincts. Pour apprécier toute la dimension du do in, il est intéressant d’être d’abord passé par une séance de shiatsu. Tout d’abord parce qu’en do in, toutes les zones du corps ne sont pas aussi aisément accessibles que lorsqu’une tierce personne y va pour vous 😉 . Ensuite, effectuer une pression soi-même sur un point, une zone, un méridien que l’on a délibérément choisi, n’a pas le même impact que lorsqu’on le décide pour vous. Le shiatsushi vous aide à prendre conscience de votre corps et de son histoire.

J’ai ainsi découvert que j’avais une extraordinaire capacité à réagir à la pression sur des points que, spontanément, j’aurais cru sans innervation. Des zones totalement oubliées, voire insoupçonnées. Ainsi, le travail du méridien du Foie (sur la face interne de la cuisse) suite à une cruralgie, s’est révélé extrêmement douloureux, voire, totalement insupportable lors d’une première séance de shiatsu. Après plusieurs années, j’ai appris à “dompter” la douleur grâce à la pratique quotidienne du do in. Mais cette évolution n’a été possible que parce que j’ai aussi appris à comprendre cette douleur, à réfléchir à son histoire. Pourquoi était-elle apparue? Pourquoi à cette période là de ma vie? Quelles étaient les circonstances?…

corps

Bienfait n°6 : se connecter à soi et relativiser sa place dans le monde

Recevoir un shiatsu permet de se connecter à soi, à son moi intérieur. Cela implique plus de neutralité que dans le do in où vous êtes à la fois le donner et le receveur. Cela implique aussi un travail plus en profondeur et peut être plus douloureux que vous ne feriez pas spontanément sur vous-même, par protection. Instinctivement, vous n’irez sans doute pas titiller les zones qui vous sembleraient trop douloureuses, même si vous en auriez bien besoin ! 😉 . Le donneur lui, SAIT où il va et pourquoi. Cette distanciation par rapport à vous-même, de prime abord paradoxal, va en fait vous permettre de vous connecter à vous-même, à votre corps. Nos sociétés occidentales séparent le corps et l’esprit, voire ont un fort mépris pour le premier. Or en pratiquant le shiatsu régulièrement, vous apprenez à réunifier votre corps et votre esprit. Vous comprenez les messages de vos organes et viscères, qui communiquent leurs ressentis vers l’extérieur à travers les récepteurs de la peau.

La main du shiatsushi va précisément entrer en contact avec ces messages de vide (kyo) ou de plein (jitsu) et vous les communiquer. Vous prendrez ainsi conscience que votre être est un tout, un corps et un esprit. Et qu’il fait lui même partie du Grand Tout, le Tao. Nous, êtres humains, sommes constitués des mêmes atomes que tout le reste du vivant dans l’univers que nous connaissons. Nous ne sommes qu’un élément parmi tous les autres. Le shiatsu permet de comprendre qui nous sommes et d’où nous venons. Il nous amène à relativiser nos petits bobos quotidiens. Il nous remet à notre juste place dans le monde.

Les bienfaits pour soi – le do in

Bienfait n°7 : prendre rendez-vous avec soi-même

Pratiquer le do in, c’est prendre un vrai temps pour soi, pour prendre soin de soi 🙂 . Quel bienfait ! Savez-vous que cela met certaines personnes mal à l’aise…de se retrouver seules avec elles-mêmes…. ? 😉 Pourtant, qui ne rêve pas secrètement d’une pause bien être dans son quotidien d’individu actif, de parents, ou simplement pour casser la routine ? 😉 . S’accorder un temps pour soi, prendre rendez-vous avec soi-même, c’est respecter ses besoins primaires de soin et de bienveillance envers soi-même. Les adultes ont tout autant de besoin de contact et de reconnaissance que les enfants. On a simplement tendance à l’oublier 😉 . Pratiquer l’auto-shiatsu recharge les batteries. C’est l’occasion d’abandonner, le temps d’un soin, toutes ses responsabilités. C’est s’évader, partir loin, pour mieux reconnecter ensuite au quotidien, remonté à bloc 🙂

lanterne zen Japon

Bienfait n°8 : être acteur de sa santé avec bienveillance

Si le shiatsu n’est pas une discipline médicale conventionnelle (voir la page Avertissement), il participe au maintien d’une bonne santé par la PREVENTION. Plus vous avez conscience de votre corps, plus vous apprenez à l’écouter et à en comprendre les messages, et plus vous êtes à même de vous poser les bonnes question quant à votre ressenti. Vous serez à même de percevoir plus rapidement ce qui ne vous semble pas habituel. En ce sens, le do in, ou auto shiatsu, est très efficace sur les problèmes fonctionnels. C’est à dire, qui ne relèvent pas d’un problème constitutionnel (ex : un anomalie cardiaque). Dans tous les cas, au moindre doute sur votre santé, consultez un médecin ! L’allopathie sauve des vies, on aurait tort de s’en passer 🙂 . Ne bricolez pas votre santé, le fonctionnement de corps humain et des maladies sont des sujets complexes. Prenez-les très au sérieux 🙂 .

allo docteur

Le bienfait du do in est qu’il vous permet d’être acteur de votre santé avec bienveillance. En respectant votre corps et en le bichonnant, vous pourrez régler un nombre incalculable de petits bobos psychosomatiques 😉 . Par exemple, avant de prendre systématiquement de l’oméprazole parce que votre estomac vous brûle (et après vous être assuré auprès de votre médecin que vous n’avez pas d’ulcère ou autre problème constitutionnel bien sûr 😉 ), vous vous rendrez vite compte qu’en modifiant un tant soit peu votre hygiène de vie et en appliquant quotidiennement quelques rituels do in, vous vous sentirez beaucoup mieux 🙂 .

——-

Vous avez aimé l’article? Pensez à PARTAGER, COMMENTER, LIKER, et à vous abonner au blog pour recevoir les dernières news et votre BONUS ! ????

Soyez vous, soyez shiatsu !

Ludivine

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 1.1K
  • 1.1K
    Partages

6 commentaires sur “Les 8 bienfaits du shiatsu et du do in. Suivez le guide !

  1. Je fais un salon de bien être ce week end et c est exactement ce que j essayais de transmettre aujourd’hui et tellement bien dit.Je partage.

    1. Ludivine a dit :

      Merci Laure. Contente que cela puisse vous servir. A bientôt !

  2. Cécile a dit :

    Très clair et complet, merci Ludivine !

    1. Ludivine a dit :

      Bonjour Cécile. Merci à vous pour votre commentaire ! A bientôt. Ludivine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.